fbpx

Un souper de famille avec un enfant allergique à la protéine de lait de vache

Être un parent d’un enfant APVL, c’est tout un casse-tête, surtout lors des soupers en famille

 

Faire comprendre aux membres de notre famille l’allergie à la protéine de lait de vache de notre enfant n’est pas chose simple…

 

 

Mauranne Monette - Enfant allergique au PVL

 

 

Il existe plusieurs confusions dans la société. En voici d’ailleurs quelques-unes qui peuvent ressortir, durant un souper de famille.

 

  • Oncle Michel : Ah! C’est juste une intolérance aux lactoses !!

Non, une intolérance est liée au sucre (glucide) des aliments.

Le lactose est un glucide qui se retrouve dans les produits laitiers.

Il est présent dans le lait de vache, brebis, chèvre, etc.

Les personnes intolérantes aux lactoses manquent d’enzymes nommées lactase.

Cette enzyme permet la digestion du lactose.

 

  • Tante Julie : Ah! Pauvre lui! Il ne peut pas manger de bœuf!

En fait, moins de 3 % des enfants ayant un APLV ont aussi une allergie à la protéine de bœuf.

De façon générale, les enfants APVL peuvent continuer à en manger sans problème.

 

  • Grand-maman : Ce n’est pas grave juste 1 fois, un petit morceau, il ne va pas mourir!

Si l’allergie est IgE non médiée, effectivement, votre enfant ne va pas faire de choc anaphylactique et ne va pas mourir. Toutefois, cet apport alimentaire provoque une inflammation du tractus intestinal et par la suite, ceci peut blesser les muqueuses, de là le sang dans les selles.

Les inflammations doivent être diminuées pour éviter les irritations au niveau du système digestif. Une rencontre avec un naturopathe pourrait vous guider, s’il y a inflammation ou bien irritation.

 

  • Sophie la belle-sœur : Il va être en carence de calcium !!!

Avec une alimentation variée et riche en vitamines et minéraux, le risque de carence peut être facilement évité.  De plus, selon plusieurs études, le calcium des produits laitiers est celui qui contient le plus de calcium, mais n’est pas absorbé totalement et augmente le risque d’ostéoporose.[1]

Voici une liste non exhaustive d’aliments riches en calcium : saumon, crevette, sardine, amande, noix du Brésil, sésame, pistache, abricot, brocoli, orange, roquette, chou, mélasse.

 

  1. Chercher des aliments riches en vitamine D : saumon, sardine, œuf, avocat, champignon, orange, etc.
  2. Riche en magnésium comme : Sel marin, légumineuse, noix du Brésil, cajou, sésame, amande , brocoli, levure alimentaire, etc.

 

Il faut savoir que la vitamine D favorise l’absorption du calcium et travaille en synergie.

 

  • Charles le frère : Pauvre lui, il manque de quoi, pizza, lasagnes 😉

De plus en plus de compagnies se spécialisent dans les fromages végétariens qui permettent aux enfants APVL d’être comblés. Il faut savoir que les goûts varient d’une compagnie à l’autre et certains fauxmages parviennent à une similarité de goût avec les vrais fromages.

 

  • Grand-papa : Bon, un autre qui va juste manger du soya!

Attention : la protéine de soya est similaire à celle du lait de vache; certains enfants APLV peuvent aussi être allergiques au soya.

Les protéines comme les œufs, viandes, poissons, fruits de mer et légumineuses permettent d’avoir un menu varié.

 

Il existe deux types d’allergies :

 

  • La première que l’on nomme allergie IgE médiée : Celle qui implique les IgE et pour laquelle l’enfant a besoin d’un médicament épinéphrine.

Par exemple : les noix, lait, arachides, etc.

Pour cette allergie, peu de discussions ou d’argumentations ont lieu avec les membres de la famille. Si l’enfant en consomme, il y a un risque de mort par anaphylaxie…

 

  • La deuxième que l’on nomme allergie IgE non médiée : Elle implique le système immunitaire, mais pas les IgE (anticorps).

Cette allergie intervient au niveau du système digestif, quelques heures après l’ingestion d’aliment allergène.

Les symptômes sont dus à l’inflammation du système digestif : vomissements, diarrhées (souvent en jet), inconfort ou douleur abdominale, irritabilité, mucus dans les selles voire du sang.

 

Pour vous aider dans votre quotidien, voici des personnes qui peuvent vous être utiles :

 

  • Médecin : pédiatre, gastroentérologue en pédiatrie, allergologue en pédiatrie. Ils pourront diagnostiquer l’APVL, vous guider dans les soins médicaux.
  • Nutritionniste en pédiatrie : Ils pourront vous guider dans l’alimentation de votre enfant avec un plan alimentaire, un plan d’éviction et de réintroduction, ainsi que dans la recherche de produits sans produits allergènes.
  • Naturopathe : Ils pourront vous guider au niveau de l’inflammation et l’intégrité des muqueuses digestives.
Par exemple, la calendula (fleur de souci) en usage interne/tisane est forte utile de par ses propriétés (cicatrisante, anti-inflammatoire et émolliente). Cette plante est utilisée en  herboristerie/phytothérapie, auprès des personnes ayant des troubles du système digestif comme les colites, le côlon irritable, ulcère, etc. Elle permet d’apaiser l’inflammation, d’aider à la cicatrisation des irritations et sa propriété émolliente permet de former une belle couche protectrice sur les muqueuses.

 

Tu souhaites pouvoir accompagner les personnes qui ont de l’inflammation des muqueuses digestives, inscris-toi, ecolenaturopathe.com

Tu es passionné par la relation d’aide, l’école Cybèle regorge de formation pour combler ton besoin d’aider les gens. Viens y jeter un œil, ecolecybele.com

 

 

Références :

EDGER Marjorie, GERGÈS Cosette. « Alimentation sans lait et sans soya, durant l’allaitement et l’alimentation du nourrisson, de la pratique à la théorie. » 1e édition, 2019.

https://allergies-alimentaires.org/distinguer-les-allergies-induites-ou-non-par-les-ige/

DIONNE Jean-Yves. « Hormonal et génital, grossesse et allaitement » Académie de l’apothicaire, 2015.

GAGNON, Caroline. « Materia medica » Floramedicina

 

Mauranne Monette, Naturopathe

Co-gérante et formatrice à l’École internationale d’accompagnement Cybèle – Faculté École Naturopathe

Mauranne Monette
Plus de publications

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voir d’autres articles sur  le Blog

Share This